John Galliano lâché par son avocat

Dior a licensié leur styliste John Galliano car il a été poursuivi pour avoir proféré, fin février dernier, des injures antisémites à un couple dans un bar, sous l'effet de l'alcool.

 

La maison Dior avait donc mit un terme à une situation "insupportable et ingérable aussi pour les équipes qui travaillent avec lui." Il est vrai que la situation n'est pas nouvelle, puisque l'on se souvient qu'une femme avait déjà déposé plainte contre Galliano pour des faits similaires, en octobre 2010. En outre, début mars, une vidéo non datée avait circulé, qui montrait le styliste titubant à la terrasse d'un café, et déclarant "J'aime Hitler!".

Dior a confié connaître depuis longtemps les déboires alcooliques de son styliste, et avoir tenté plusieurs fois de les résoudre.

À quelques jours seulement de la publication de la date de son procès, on apprend que le sulfureux styliste John Galliano est lâché par son avocat de longue date Stéphane Zerbib. Il confirme s'être «désaisi du dossier» à la mi-avril et dit «ignorer pourquoi l'information sort maintenant». «Tenu par le secret professionnel», il refuse d'indiquer les raisons de son retrait. On ignore également si le couturier a choisi un autre avocat depuis.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site